Pour quelqu’un comme moi, si sensible aux regards, comment résister à la tendresse humide de ces yeux innocents qu’un compagnon canin vient offrir à son maître ? Comment ne pas se noyer dans les reflets fauves d’une iris féline ? De fait, dès que l’occasion se présente, je tourne l’objectif vers nos amis velus. Et si d’aventure, quelque bel emplumé vient croiser mon chemin, je le mitraille aussi, mais tout pacifiquement.

Vous partagez mon attrait pour le monde animal et voudriez peut-être graver à jamais l’image de vos complices ? Contactez-moi. Nous saurons leur rendre l’hommage visuel qu’ils méritent.